Alors qu’aucun signe ne laisse présager d’une disparition de l’esthétique audacieuse, les designers s’inspirent d’influences surréalistes et dadaïstes pour créer dans une optique de joie et de bonheur pur. La conception extravertie et avant-gardiste invite les utilisateurs à déterminer par eux-mêmes les finalités – s’il y en a – puisque la fonction découle de la forme et que le concept de « l’art pour l’art » connaît un attrait renouvelé. Des installations interactives encouragent les visiteurs à donner vie à leurs propres créations et les produits encouragent un sentiment enjoué d’interactivité, invitant les utilisateurs à imaginer leurs propres compositions, personnalisant des pièces et éléments pour créer des résultats radicalement différents.